Tous les articles par martine

Scénariste et réalisatrice, maman à la vie trépidante, voyageuse, curieuse et colorée

Des nouvelles durant la pandémie 2020-2021

La vie créative a beau avoir ralenti pour faire place à des préoccupations plus pressantes (être maman d’enfants atypiques avec l’école à la maison tout en travaillant à domicile pour gagner sa vie a pris pas mal d’énergie!), elle ne s’est pas arrêtée pour autant!

Récapitulons ce qui s’est passé depuis janvier 2020 jusqu’à aujourd’hui, janvier 2021. D’abord, grâce au Conseil des Arts du Canada et au Conseil des Arts du Québec, j’ai pu avancer l’écriture de mon long métrage «Et je signe». Même si je ne suis pas en phase avec l’échéancier prévu, je suis contente de dire que ça avance. J’ai même eu le bonheur de pouvoir faire malgré tout ma résidence d’écriture à la New-Brunswick Filmmaker Co-op en juillet 2020, en mode virtuel puisque me déplacer là-bas était impossible. Merci du fond du coeur à la NBFC et au Conseil des Arts et des Lettres du Québec d’avoir accepté cette proposition d’accommodement! Pour en savoir plus sur cette résidence et sur le processus d’écriture puisque je continuerai à nourrir occasionnellement la page, c’est par ici: https://www.facebook.com/nbfcfilmmakermartineasselin

Ensuite, nous sommes (enfin!) entrés en production pour nos projets de réalité virtuelle sur l’autisme! Cinq ans déjà que nous luttons pour que ces projets voient le jour… C’est en train d’arriver! Les pieds en haut: l’enfance de Lou (titre de travail) et Les pieds en haut: L’adolescence de Lou (titre de travail) sont en route. Encore là, la pandémie a créé toutes sortes de défis et de délais, mais nous sommes très heureuses que cela ait débouché sur l’opportunité de travailler avec la fabuleuse équipe du studio Dpt. ! Comme quoi il y a toujours des belles choses qui émergent malgré les embûches… Merci encore au Conseil des Arts du Canada et au Conseil des Arts de Montréal pour leur appui pour L’enfance de Lou. Merci également à la SODEC de soutenir L’adolescence de Lou, produite par nos collaborateurs depuis notre toute première expérience en réalité virtuelle Les pieds en haut: Mathys: UNLTD.
Pour en savoir plus: http://lespiedsenhaut.com/
ou suivez-nous sur Facebook.

Notre expérience de réalité virtuelle sur l’autisme «Les pieds en haut»: lancement de la première phase Mathys

Les pieds en haut est une série d’expériences de réalité virtuelle qui permet au spectateur de se placer dans la peau d’un personnage autiste, de l’enfance à l’âge adulte. En avril dernier, nous avons lancé le premier volet du projet, «Les pieds en haut: Mathys», qui est encore disponible pour des diffusions sur demande.

Nous vous invitons à lire cet article dans La Presse parut dans le cadre de notre lancement officiel, à consulter le site web du projet ou notre page Facebook pour en savoir plus, commander une diffusion ou toutes autres questions sur le projet.

Le concept du projet a remporté le Prix Docunexion 2015 aux RIDM ainsi que le prix Best Digital Creation Project à Sunny Side of the Docs en 2016. Il a reçu une bourse de recherche du Conseil des Arts et des Lettres du Québec en 2018 pour la recherche et développement en vue de la poursuite du projet.

Capsules virales «Dans un CPE près de chez vous»

Actuellement, le gouvernement québécois fait des coupes dans les Centres de la petite enfance (CPE), qui sont des garderies financées par l’état à vocation éducatives pour les enfants de 0 à 5 ans. Dans le cadre de la vaste mobilisation des parents et du milieu, j’ai réalisé cinq courtes vidéos de fiction, produites au CPE Rosemonde que fréquente ma fille, pour dénoncer par l’absurde le fait que les CPE ne savent plus où couper pour continuer à fonctionner – car couper des employés, ça voudrait dire couper des places de garde pour les enfants, et couper le reste, ce n’est pas vraiment possible…

Ces capsules sont un levier médiatique actuellement dans cette lutte pour la sauvegarde de l’intégrité des CPE et sont devenue virales en quelques heures- plus de 125 000 visionnements en 48 heures.

Vous pouvez les visionner ici

Juillet et août 2014

Ça brasse ces temps-ci! Ça a été tout un été! Beaucoup de projets en branle.

Comme réalisatrice: Une série sur l’art érotique en production avec la superbe équipe de Eurêka! Productions, pour ARTV.

Comme scénariste et réalisatrice: Un documentaire unique, «Les pieds en haut», en équipe avec Annick Daigneault, en développement.

Comme productrice à Cinécoop Productions:

– La série web «Papa d’estrades», actuellement en post-production, réalisée par Olivier Gilbert. Cette web série sera en ondes à partir de octobre 2014 sur le site web de TV5!

– Le long-métrage «Maurice et Vincent», en développement. Un scénario de Hughes Provencher, réalisation de Patrick Péris.

Et puis conseillère à la scénarisation sur deux projets: un long documentaire et une courte fiction.

Bref, on continue 🙂

«Que les choses changent» au Cinéma du Parc les 16, 17 et 18 mai!

Projection de mon court métrage les 16,17 et 18 mai au Cinéma du Parc!

Présenté en première partie de l’excellent long métrage documentaire Come Worry with Us («Appel à l’anxiété générale» en français).

Horaire de projection: 
16 MAI-17 MAI à 21h15
18 MAI à 15h.
J’y serai pour répondre à vos questions en fin de projection!

Plus d’infos:
http://www.cinemaduparc.com/prochainement.php?id=appelanxiete#top

Campagne de financement pour le long métrage «Écartée», de Lawrence Côté-Collins

ecarteeLawrence est une créatrice qui fait des oeuvres de grande qualité, avec un petit côté disjoncté.
Et là, elle va tourner cet été son premier long-métrage de fiction, produit par la Coop Vidéo.
La Coop Vidéo, c’est le producteur de Robert Morin, une icône de notre cinéma.

Et vous pouvez aider Lawrence à financer son film tout en figurant à son générique!
Comment? En allant voir sa campagne sur le site de socio-financement Haricot.
Allez-y, j’ai lu son scénario, ça va être quelque chose!!!